DISCOURS PRONONCE PAR SON EXCELLENCE TRES HONORABLE Emmanuel SINZOHAGERA, PRESIDENT DU SENAT DU BURUNDI, LORS DE LA CLOTURE DE LA SESSION ORDINAIRE D’AOUT 2020

webmaster
By webmaster octobre 30, 2020 12:31

DISCOURS PRONONCE PAR SON EXCELLENCE TRES HONORABLE Emmanuel SINZOHAGERA, PRESIDENT DU SENAT DU BURUNDI, LORS DE LA CLOTURE DE LA SESSION ORDINAIRE D’AOUT 2020

Gitega, le 30 octobre 2020

Honorable Premier Viceprésident du Sénat;

Honorable Deuxième Viceprésident du Sénat;

Honorables Sénateurs;

Monsieur le Président de la Cour Suprême;

Excellences Mesdames, Messieurs les Ministres;

Monsieur le Président de la Cour Constitutionnelle;

Monsieur le Président de la Commission Electorale Nationale Indépendante;

Monsieur le Commissaire Général de la Brigade Spéciale Anticorruption;

Monsieur le Gouverneur de la Province de Gitega;

Excellences Mesdames, Messieurs les Ambassadeurs et Représentants du Corps Diplomatique et Consulaire accrédités au Burundi,

Mesdames, Messieurs les Représentants des Organisations Internationales au Burundi;

Mesdames, Messieurs les journalistes;

Distingués invités;

1. Permettez-nous, de prime abord, de remercier le Dieu Tout puissant qui nous a guidés dans toutes nos réalisations durant la session ordinaire d’août que nous clôturons aujourd’hui. 

2. Au nom du Bureau du Sénat, des Honorables sénateurs et en mon nom propre, nous vous adressons nos meilleures salutations et vous souhaitons la bienvenue dans ces cérémonies. Nous vous réitérons nos vifs remerciements pour avoir répondu à notre invitation malgré vos multiples obligations.

3. Conformément à la Constitution de la République du Burundi en ses articles 179 et 190, nous procédons, aujourd’hui, Vendredi, 30 octobre 2020, à la clôture solennelle de la session ordinaire d’août.

4. Durant cette session que nous clôturons, le Sénat a analysé et a adopté des projets de loi et a effectué le contrôle de l’action gouvernementale. Nous avons visité différentes provinces pour encourager la population dans leurs diverses activités.  

Concernant l’analyse et l’adoption des projets de loi;

5. Nous référant à l’article 187 de la Constitution de la République du Burundi, nous avons mis en place le Règlement intérieur du Sénat.

6. Conformément à la Constitution de la République du Burundi en son article 163 qui stipule que le Parlement analyse et adopte des projets de loi, et contrôle l’action gouvernementale; nous avons analysé et adopté 6 projets de loi sur 16 que le gouvernement nous avait envoyés. Ces projets de loi sont les suivants:

  1. Projet de loi relative  aux impôts sur les revenus,
  2. Projet de loi relative à la Taxe sur la valeur ajoutée (TVA); 
  3. Projet de loi relative aux procédures fiscales et non fiscales.
  4. Projet de loi portant révision de la loi N°1/22 du 30 décembre 2011 portant réorganisation de l’enseignement supérieur au Burundi;
  5. Projet de loi portant code du travail du Burundi,
  6. Projet de loi portant révision de la loi N°1/08 du 28 avril 2011 portant organisation générale de l’Administration publique;
  7. Projet de loi portant  autorité de régulation des marchés des capitaux

Concernant le contrôle de l’action gouvernementale;

7. En date du 29 octobre 2020, conformément à l’article 168 de la Constitution de la République du Burundi, le Parlement réuni en congrès a suivi la présentation du projet de société du gouvernement.

Concernant les descentes dans les provinces du pays;

8. Nous avons effectué des descentes dans les provinces de Bujumbura, Karusi, Rumonge et Ruyigi. Dans toutes ces provinces, nous nous sommes joints à la population dans les activités de construction des écoles et des bureaux des gouverneurs de province.

Nous avons également donné une contribution pour encourager la population dans leurs différentes activités de développement.    

Nous leur avons lancé un appel pour le renforcement de la paix et de la sécurité, l’amour du travail, la lutte contre l’oisiveté,  la protection de l’environnement, la mise en application des conseils et mesures du gouvernement du Burundi afin de lutter contre le covid-19, la participation aux activités de la première saison culturale, pour que chacun puisse avoir à manger et gagner de l’argent, comme le précise Son Excellence Général Major Evariste NDAYISHIMIYE, Président de la République du Burundi.

9. Nous voudrions remercier les Honorables sénateurs pour avoir été tout près de leurs électorats; et nous encourageons cette bonne attitude.

10. En date du 13 octobre 2020, nous nous sommes associés aux Burundais lors de la commémoration du 59e anniversaire de l’assassinat du Héros de l’Indépendance du Burundi, le Prince Louis Rwagasore.

En date du 21 octobre 2020, nous avons participé aux cérémonies de commémoration du 27e anniversaire de l’assassinat du Héros de la démocratie, Son Excellence le Président Melchior NDADAYE.

11. En dates des 16 et 17 octobre 2020, nous nous sommes rendus en provinces Rumonge et Makamba où la Commission Vérité et Réconciliation (CVR) était en train d’exercer les travaux d’exhumation  des restes des Burundais jetés dans des fosses communes pendant la crise de 1972. Ce que nos yeux ont vu est très bouleversant. Beaucoup de personnes ont été tuées. Les auteurs de cet acte ignoble ont inhibé la paix, la sécurité et le développement du pays, car ces victimes constituaient la force active qui contribuerait au développement de notre pays.

12. Nous adressons nos félicitations à l’endroit de la Commission Vérité et Réconciliation pour ce pas déjà franchi. Le Sénat va demander au Gouvernement de continuer à soutenir la CVR en la dotant des moyens nécessaires pour mener à bon port la mission lui confiée par le pays. 

Concernant la diplomatie;

13. Nous saluons la visite effectuée au Sénat par l’Ambassadeur du Kenya au Burundi. Nous nous réjouissons de notre entretien  qui portait essentiellement sur le renforcement des relations d’amitiés et de coopération entre le Sénat Kenyan et le Sénat Burundais.

14. Nous avons aussi participé à la session de l’Assemblée parlementaire de l’Organisation des Etats d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique, par vidéoconférence. Dans cette session, nous avons été représentés par l’Honorable Premier vice-président du Sénat. 

Nous réitérons nos sincères remerciements au Gouvernement du Burundi qui nous a accordé le lieu pour l’événement. Nous espérons que même prochainement cette chance nous sera offerte aussi longtemps que le Covid-19 ne sera pas encore éradiqué pour que les conférences puissent être organisées comme à l’accoutumé.

15. Que ces vacances parlementaires que nous commençons soient pour nous une occasion de:

– continuer à être près de la population afin de recueillir leurs doléances, mieux savoir leurs opinions, fournir des réponses favorables à leurs préoccupations et soumettre aux autorités habilitées les préoccupations auxquelles nous n’aurons pas trouvé de solutions. 

– poursuivre la sensibilisation de la population pour qu’elle change de mentalité, s’attèle au travail, s’auto-développe et développe leur patrie, sans oublier la protection de l’environnement.   

– poursuivre la coopération et le renforcement des relations d’amitié avec d’autres Sénats et Organisations internationales dont notre Sénat est membre.

16. Pour clore, conformément aux articles 179 et 190 de la Constitution, nous allons encore nous rencontrer dans cet hémicycle le mardi, 1er décembre 2020 pour procéder à l’ouverture solennelle de la session ordinaire de décembre.

Que Dieu vous protège et protège le Burundi !  

webmaster
By webmaster octobre 30, 2020 12:31
Write a comment

No Comments

No Comments Yet!

Let me tell You a sad story ! There are no comments yet, but You can be first one to comment this article.

Write a comment
View comments

Write a comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*